Après une IVG, certaines femmes sont plus fragilisées que d’autres. En effet, elles ont du mal à réagir et se demandent comment elles vont pouvoir s’en sortir. Suite à cette intervention, il est difficile de rebondir et de retrouver la vitalité intérieure et la joie de vivre. La plupart ressentent une tristesse immense.

Ainsi, si certaines femmes se voient soulagées, d’autres se trouvent tiraillée entre des sentiments souvent contradictoires.Les questions qui reviennent les plus souvent sont les suivantes : est-ce que c’était la bonne solution ? J’aurais peut-être pu faire autrement ? Pourquoi me suis-je laissée influencer ? Pourquoi ai-je pris une décision à la va-vite sans réfléchir ?Et bien d’autres encore.

Pendant cette période, s’enchaînent les cauchemars, les angoisses, les larmes et même les insomnies. Vous êtes rongée par des idées noires, un sentiment de culpabilité, un manque de confiance et d’estime de soi.

Comment restaurer son estime de soi apres une IVG ?

L’après IVG, Comment restaurer son estime de soi ?

Il est important de se dire que c’est normal de se sentir mal après une IVG et même des années plus tard ! C’est d’ailleurs un souvenir qui va rester et un rien suffit à lerefaire naitre. Ainsi, malgré notre désir d’aller de l’avant, au plus profond de nous, nous n’avons pas oublié!

Dites-vous que votre blessure n’est pas insupportable et que vous pouvez avancer.

Commencez par assumer votre choix !

Ne vous culpabilisez pas car vous avez librement décidé d’avorter. Ne vous murez pas dans le silence. Vous pouvez en parler à vos proches. L’idée est de ne pas tomber dans la déprime.Celle qui a subi un avortement ignore souvent que d’autres femmes ressentent le même malaise. N’ayez pas peur de mettre un mot sur votre souffrance. Cela vous aidera à reprendre votre route .Refouler ses sentiments et les rejeter dans les profondeurs de son être n’est pas la solution !

Vous pouvez parler des circonstances qui vous ont conduit à l’avortement. Si vous préférez vous faire aider par un professionnel, n’hésitez pas. Il existe également des associations d’aide qui proposent de vous écouter. Vous avez le droit de parler, de pleurer, d’exprimer les sentiments qui se bousculent, même s’ils sont contradictoires, de partager vos peines, vos doutes ou même votre colère.

Apprenez à revivre !

Pour restaurer son estime de soi, suivez toutes les étapes de guérison. Reconnaissez l’importance de l’acte commis mais faites également le deuil à votre façon. Il est important de se pardonner, afin d’être en paix avec soi-même. On est souvent plus intransigeant envers soi qu’avec les autres. Sachez que la culpabilité ne permet pas d’avancer. Elle est même destructrice pour soi et pour les autres.

C’est effectivement loin d’être simple. Si vous avez du mal à passer cette étape, faites-vous aider. Il ne faut surtout pas hésiter ! Il existe nombreuses associations et des lieux d’écoute post-IVG. Exprimer votre douleur vous aidera dans votre reconstruction. Il est important de restaurer une estime de soi. L’IVG ne sera pas une entrave à cela.